mardi 30 octobre 2012

La diplomatie d’entreprise : vers une stratégie d’anticipation et de négociation ?


Depuis toujours, les entreprises et les hommes d’affaires sont liés à la politique de puissance des Etats et gouvernements, jouant ainsi un rôle diplomatique et de politique étrangère, par délégation [1]
ou de façon ad-hoc.

Celle-ci peut prendre la forme de recherche de nouvelles voies commerciales, d’expansion de marchés, d’échanges de marchandises. Selon la période historique de référence, elle est illustrée par des politiques civilisatrices, des conquêtes, des périodes d’expansion territoriale ou encore de « bras commercial » de gouvernements. Le symbole de pouvoir est représenté par les armées de ces Etats, qui leur assurent une protection ainsi que par les autorités détachées à ces missions.

Déjà, dans la Rome Antique, la diplomatie des entrepreneurs privés, exportateurs, commerçants, était une activité puissante. En effet, ils constituaient les yeux et les oreilles du commerce extérieur de Rome et de sa politique étrangère. Ce réseau avait un rôle d’influence considérable auprès des acteurs dans toute la région. Ainsi « …le Sénat, était parfois pour des raisons politiques et de ressources stratégiques, prêt à protéger les Romains qui faisaient du commerce international. » [2]

Des siècles plus tard, la République de Venise réussit rapidement à transformer la ville homonyme en une véritable plaque tournante du commerce entre l'Orient et l'Occident, et à allier marine et commerce (maritime, terrestre), un mariage qui lui assura l'extraordinaire développement que nous connaissons.

Sécurité, diplomatie et commerce international constituaient les piliers de cette politique. Les
Compagnies des Indes (Angleterre, Pays-Bas et France) ont été aussi les représentants de la guerre et de la diplomatie commerciale.                                                                                    Lire la suite  Diplomatie d'Entreprise



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire